mei logo

Uber : Québec choisit la règlementation rigide et pénalise les consommateurs

Montréal, le 12 mai 2016 – Le ministre des Transports, Jacques Daoust, vient de déposer un projet de loi qui abandonne les milliers de Québécois utilisant les services d’Uber. Pour préserver une réglementation archaïque et éliminer la concurrence, le gouvernement tente d’imposer l’achat de permis aux services de covoiturage commercial

Visit Montreal Economic Institute (IEDM) for more information