Les Canadiens doivent comprendre le but des droits d’usage et le débat doit tenir compte des coûts du réseau routier déjà assumés par les automobilistes

Ottawa, le 18 novembre 2016 – En payant les droits d’immatriculation, ainsi que les droits d’accise et les taxes sur les carburants, les automobilistes ontariens assument déjà la majeure partie des coûts de construction et d’entretien des routes. Malgré cela, ils doivent composer avec une congestion routière chronique, ce qui

Visit the Conference Board of Canada for the complete article